Portrait d'un community manager, Raphaël Labouré

Raphaël "Ulandar" Labouré, International Community Manager sur plusieurs MMO, a bien voulu répondre à nos questions sur son métier. Bienvenue dans la Série des Portraits de Creajol !

" [Qu'est ce qui t'inspire ?] depuis quelques années mon jeune fiston, qui tout jeune commence déjà à jouer sur tablette et smartphone, le voir jouer me rappelle mes premières sensations lors de ma découverte de mes premiers jeux vidéo. "

Creajol : Bonjour, merci de nous accorder ces quelques pensées !
 
Bien le bonjour, c’est avec plaisir que je partage un morceau de mon histoire.

Creajol : Qui es-tu ?
 
Raphaël Labouré, aussi connu sous le pseudo « Ulandar » dans l’univers des jeux vidéo, je suis actuellement International Community Manager en charge des communautés francophones de plusieurs MMO.

Creajol : En quoi consiste ton métier ?
 
Pour faire court, le métier de Community Manager c’est être l’interface entre les joueurs et la compagnie pour laquelle on travaille. Pour aller plus en détails, c’est à la fois apporter une écoute aux communautés afin de fournir les indications nécessaires aux collègues pour l’évolution du jeu, l’animation de celui-ci, etc. mais aussi représenter la compagnie sur les réseaux sociaux et auprès des joueurs pour faire passer les informations importantes.

Le paragraphe précédent décrit la partie émergée de l’iceberg, celle que tous les joueurs peuvent constater au contact des community managers de leurs jeux en ligne préférés. Je vais m’étendre un peu plus sur l’aspect de ce métier qui me plait le plus, l’aspect stratégique de la préparation et mise en place de la communication sur les réseaux sociaux. En effet il faut trouver le meilleur compromis entre la plateforme qu’on utilise, les messages que l’entreprise souhaite communiquer, ce que les joueurs veulent entendre et les moyens que l’on a disposition, le tout pour garder des communautés engagées et intéressées tout en ayant un jeu vivant qui marche à son plein potentiel. Dans certains cas ça peut être très acrobatique car l’équation ne se résout vraiment pas simplement, mais dans tous les cas ça demande un gros suivi et des modifications en fonction des réactions des communautés aux informations et échanges qui ont lieu.

Creajol : Est ce qu'il s'agit d'une passion ?

Oui en effet, c’est une réelle passion étant tombé dans les jeux vidéo tout petit et n’ayant jamais pu décrocher de ce monde. C’est une chance de pouvoir travailler dans un domaine qui nous passionne.

Creajol : Professionnellement, quel est ton plus grand souhait ?

Continuer à évoluer et apprendre au sein de l’industrie vidéo ludique, et ainsi participer à d’autres aventures sur divers jeux et supports

Creajol : Que dirais-tu aux gens qui rêvent de travailler dans le milieu ?
 
Il est assez difficile d’intégrer le monde du jeu vidéo du fait que c’est une petite industrie et les places sont chères. Mais si la passion et le courage sont présentes, il faut foncer, ça en vaut largement la peine.

Creajol : Qu'est ce qui t'inspire ?

Les avis et émotions que les joueurs / médias peuvent exprimer sur les jeux vidéo, qui sont un véritable carburant pour avancer, que ce soit les avis positifs mais aussi les critiques qui aident à faire progresser le jeu. Mais aussi et surtout depuis quelques années mon jeune fiston, qui tout jeune commence déjà à jouer sur tablette et smartphone, le voir jouer me rappelle mes premières sensations lors de ma découverte de mes premiers jeux vidéo.

Creajol : Comment es-tu entré dans l'industrie du jeu vidéo ?

Par la petite porte, j’ai commencé comme Game Master pour un éditeur de MMO bien connu. Prenant en charge les requêtes concernant les problèmes des joueurs et autres questions à propos de l’in-game de plusieurs MMORPGs. Ce qui m’a permis ensuite d’évoluer vers un poste de Testeur qualité des textes français sur un autre MMORPG.

Creajol : Comment se sont passés tes débuts dans l'industrie du jeu vidéo ?

C’était très intéressant, car c’était la toute première découverte de l’envers du décor, de ce qu’il se passe derrière la gestion d’un jeu en ligne. Il est aussi plaisant de faire son maximum pour apporter de l’aide aux personnes contactant le support, car comme tout joueur de MMO j’ai déjà connu nombres de situations inconfortables où l’on apprécie un peu d’aide. Et ça m’a permis de rentrer en contact avec quelques personnes du milieu qui m’ont inspiré pour la suite de mon aventure.

Creajol : Un avis sur l'avenir du jeu vidéo ?
 
Même si nous avons récemment subit une lourde crise au niveau du jeu vidéo, les données récentes montrent que l’industrie se porte assez bien et a de beaux jours devant elle. Sur un point plus personnel, je suis avec passion le mouvement du jeu indépendant, en étant très friand, qui nous offre bon nombre de perles régulièrement qui apportent des expériences rafraichissantes pour le vieux gamer aigri que je peux être parfois.

Source : https://twitter.com/Ulandar_CM

Réactions (14)


  • En chargement...