Portrait d'un community manager, Laurent Righetti

Laurent Righetti, un community manager enthousiaste, a bien voulu répondre à nos questions sur son métier. Bienvenue dans la Série des Portraits de Creajol !

" C'est un bonheur de voir que notre travail plait. Il y a toujours ce moment d'excitation quand on ouvre une page web vers un de nos post pour y lire les commentaires !  "

Creajol : Bonjour, merci de nous accorder ces quelques pensées !



Creajol : Qui es tu ?

Je suis Kanjy , CM pour un produit X dans une entreprise X basé dans une ville X !

Creajol : En quoi consiste ton métier ?

Je suis le pivot entre l'équipe de développement et la communauté. Je m'occupe donc de transmettre la passion de l'équipe aux joueurs et de transmettre les demandes des joueurs à cette même équipe afin d'améliorer le jeu. L'esprit du projet est de construire un monde avec la communauté, toutes les décisions sont donc prises après consultation des joueurs que je représente lors des réunions.

Je m'occupe aussi de la gestion des contenus sur les sites du projet et les réseaux sociaux. Avec une veille constante sur le web pour savoir qui, quand et où on parle du projet.

Un peu de relation presse 2.0 avec tout ça, ce qui m'a permis de rencontrer des gens très sympa.

C'est vraiment ce côté humain du métier de CM que j'apprécie le plus. Le rapport avec les joueurs, les blogueurs, les journalistes, l'équipe... Un vrai plaisir !



Creajol : Est ce qu'il s'agit d'une passion ?

Oh que oui ! Comme tous les gens de ma génération — qui ont grandi avec une Master System ou une Nes en main, le jeu vidéo est ma plus grande passion (après les femmes qui ont moins de boutons mais sont bien plus compliquées...) Pouvoir travailler dans ce milieu est une chance que j'ai saisie et j'en suis, jusqu'à présent, très heureux.



Creajol : Professionnellement, quel est ton plus grand souhait ?

Je souhaite vraiment que notre projet s'envole et il en a les moyens ! C'est un souhait, non un rêve ! Nous avons choisi de faire quelque chose de différent et on a vraiment la gniaque ! Si je peux bosser toute ma vie dans cette boîte, je suis l'homme le plus heureux du monde.



Creajol : Que dirais-tu aux gens qui rêvent de travailler dans le milieu ?

C'est en jouant qu'on devient un joueur, c'est en étant un joueur qu'on peut comprendre ce que l'on souhaite en tant que joueur. C'est en comprenant ce que l'on souhaite en tant que joueur et en l'associant avec les réalités du milieu que l'on peut faire un bon jeu. Jouez jeunes gens !



Creajol : Qu'est ce qui t'inspire ?

J'aime les univers sombres et, même si c'est un peu contradictoire, j'adore les univers délirants. Je suis très attiré par les projets qui réussissent à faire passer un sentiment de délire dans des univers glauques. C'est d'ailleurs pourquoi le Joker est, selon moi, le plus grand méchant de tous les temps ! C'est la touche de folie qui vient colorer l'univers sombre de Kane. Et c'est une réussite !


Deux dessins de Laurent Righetti : un univers glauque et... délirant.

Creajol : Comment est ce que tu crées ?

Je bosse beaucoup à l'instinct mais j'essaie de faire des efforts d'organisation. De manière générale, tout ce qui est planifié ne me parle pas. Je trouve que l'instant est trop important pour le forcer. Une idée ça vient comme ça, ça vous tombe dessus. On ne peut pas se dire : "tiens demain j'aurai une idée pour telle chose."

Après un an de boulot, je commence à parvenir à m'organiser. Même si je suis un adepte des rush et de la pression de dernière minute. C'est pas terrible pour la santé !



Creajol : Tu travailles beaucoup ?

Le problème du métier de CM, c'est que c'est du 7j/7. C'est vrai que je passe beaucoup de temps sur les forums et sur le net et qu'il n'est pas rare que je reçoive un petit texto d'un joueur pour m'expliquer qu'il y a un problème. On a eu de gros coups de rush mais là ça se tasse. On a repris un rythme normal et réorganisé l'entreprise afin d'éviter les phases de dev' trop éreintantes.

Creajol : Ton travail et tes compétences évoluent avec le temps ?

J'apprends énormément ! J'ai une formation de journaliste à la base. Le marketing était donc une science occulte pour moi... Mais je dirais que ce qui me sert le plus dans mon métier, c'est mon passé de joueur et non ma formation académique. Ceci-dit, ça reste un très bon pass d'entrée, un diplôme...

J'ai l'impression d'être un bébé qui apprend et qui apprend. C'est très agréable de ne pas stagner et de s'épanouir dans son boulot.



Creajol : Ta plus grande joie dans la production d'un jeu ?

Ma plus grande joie est de lire les retours positifs de la petite communauté qui se forme autour de notre jeu. C'est un bonheur de voir que notre travail plait. Il y a toujours ce moment d'excitation quand on ouvre une page web vers un de nos post pour y lire les commentaires !

Source : http://fr.linkedin.com/in/lrighetti

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.