Portrait d'un lead graphiste, Romain Pergod

Romain Pergod, lead graphiste très enthousiaste et inspiré, a bien voulu répondre à nos questions sur son métier. Bienvenue dans la Série des Portraits de Creajol !

" Le jeu vidéo ça peut commencer avec soi-même; à gribouiller, à noter des idées en coin, à s'amuser, à écrire ses histoires, ses scénarios, penser à de petits projets entre amis, à se renseigner aussi et rester très curieux et ouvert d'esprit ! "

Creajol : Bonjour, merci de nous accorder ces quelques pensées !

Oh mais de rien, c'est très agréable de répondre à une interview si habilement préparée !



Creajol : Qui es tu ?

Aïe ouïe, épineux prélude ! Je m'appelle Romain Pergod , je suis un ébouriffé aux yeux bleus de 23 ans, plus (re)connu sous le pseudonyme (à connotation "geekotaku") de “Sephy”.

Je déambule dans l'univers du jeu vidéo depuis bientôt un an et demi en tant que graphiste illustrateur décorateur 2D, dans un studio polyvalent d'édition, de jeux vidéo et de dessin animé ! Je travaille actuellement en CDi mais aussi parfois en freelance pour ma pomme (en collaboration avec d'autres studios et/ou clients) pour de plus petites missions ponctuelles mais néanmoins très enrichissantes !

Je suis plutôt orienté illustrations, jeux vidéo et dessins animés ; dans un délire disons 'Fresh 2D' (kawaii, manga, SD, vecto, speed-painting coloré. . .) ! Je prends aussi soin de cultiver parallèlement mon petit jardin d'Eden, un univers plus personnel et expérimental, en perpétuelle quête de découverte et de renouvellement !

[NdCreajol: Ce portrait fait partie des interviews publiées début 2009 sur le blog d'origine, et par la suite migrées sur le site dédié Creajol. Par conséquent, il s'agit plutôt d'une retrospective !]



Quelques illustrations par Romain Pergod



Creajol : En quoi consiste ton métier ?

Je suis actuellement (co)lead-graphiste-décorateur-2D sur un jeu vidéo MMORPG en cours de développement. Nous sommes deux à gérer une équipe de graphistes afin de mener à bien le “parti-pris” graphique des décors du jeu : l'univers est typé 'manga-héroïque-fantasy', le ton plutôt décalé ! Il y a deux aspects forts dans notre travail :

- L'aspect disons 'Logistique' : rédiger les plannings de l'équipe et autres docs de travail, participer aux réunions, faire office de référent, aller à la pêche aux sources et infos, s'occuper du bon suivi et des délais, etc. . . c'est aussi lourd qu'intéressant^^! On est garant du bon fonctionnement du pôle et de l'ambiance de travail. . . ça grappille du temps et de l'énergie. . . mais cela représente aussi un défi humain et émulant de tous les instants !

- L'aspect 'Créatif' ; et là, notre pôle a la chance d'avoir un champ d'investigation plutôt large :
On design (à prononcer dizaïne!) des petits éléments graphiques en isométrie et en vectoriel (sous Flash). On imagine tout le nécessaire à la reconstitution d'un univers crédible : touffes d'herbe; fleurs enchantées, arbres, rochers, bois, pierre, métaux, portes, fenêtres, murs, toitures (youhou!) . . . ou encore barriques de bières, carrioles déglinguées, machineries sophistiquées, bric-à-brac d'alchimie et autres squelettes dans des positions bizarroïdes (j'en passe des vertes et des pas mûres)!

On flirte parfois avec du “level-building”, à savoir que l'on combine ces milliers d'éléments graphiques dans un éditeur de maps spécifique ; on génère alors des palettes d’ambiance, des lieux forts, des bâtiments, des donjons voire des villages ou des plaines tout entiers directement (ou non) dans le “monde persistant”!
En gros, on créer des LEGOS, des boîtes de LEGOS ; et même parfois des mondes de LEGO tout entier !
Cela n'est pas toujours chose évidente car l'on doit concilier avec les différentes contraintes de temps, d'optimisation, de background, de level-design ou encore de moteur de jeu !

Je récupère parfois quelques tâches clairsemées : graphs, icônes, maps pour le jeu ; mais aussi des missions plus décontextualisées : illustrations de magazine, de jeu de cartes, ou encore affiches, designs de tee-shirts, de personnages, de monstres, de robots. . . plein de bidules rigolos ! C’est très agréable pour se dépayser !



Creajol : Est-ce qu'il s'agit d'une passion ?

Oui, j'ai toujours été très friand de jeux vidéo ! Ado, j'étais plein de ressources (plus que maintenant même ! *rire*): j'imaginais naïvement et fougueusement des mondes, des jeux, des concepts, des gameplays rigolos. . . que ce soit avec mes LEGOs, par le dessin, l'écriture, ou même en détournant la plateforme du Monopoly ou les éditeurs qui me passaient sous la manette (SimCity, Age of Empires II).

Mais ma “passion” ne se réduit pas aux seuls jeux vidéos. C'est bête à dire mais je suis sensible plus largement à tout ce qui touche à la création, à l'imaginaire, au divertissement, aux arts appliqués, au cinéma d'animation, etc. J'aime créer des choses et les faire partager, une équation assez simple finalement !

Le jeu vidéo n'en demeure pas moins un terreau très fertile ! D'ailleurs, ça m'embêterait fortement de travailler sur des 'trucs' trop terre à terre : sites web standards ou institutionnels, catalogues, mise en page bateau, publicité alimentaire. . . nan vraiment le jeu vidéo c'est autrement plus sexy pour les grands enfants comme moi!



Creajol : Que dirais-tu aux gens qui rêvent de travailler dans le milieu ?

Je leur dirais d'entretenir ce rêve précieusement ! Il ne faut surtout pas se couper l'herbe sous le pied et se persuader que c'est impossible ! Cela est même d'autant plus réalisable avec l'explosion d'Internet qui offre dorénavant un accès plus facile à la culture et à l'information. Les jeunes sont de plus en plus précoces je trouve, avec les avantages et les inconvénients que cela implique. . . mais je vois de plus en plus de jeunes graphistes et/ou illustrateurs talentueux issus de cette génération numérique ! De plus, et ça reste une pensée très subjective, je suis persuadé que le jeu vidéo (et le divertissement de manière plus générale) n'est pas voué à disparaître de si tôt, surtout avec la “pression sociale” très forte et le “tout-numérique”.

Je leur dirais enfin de travailler pour ce rêve. Le jeu vidéo ça peut commencer avec soi-même; à gribouiller, à noter des idées en coin, à s'amuser, à écrire ses histoires, ses scénarios, penser à de petits projets entre amis, à se renseigner aussi et rester très curieux et ouvert d'esprit !



Creajol : Qu'est-ce qui t'inspire ?

Je puise influence et inspiration dans à peu près tout ce qui m'entoure !

Je garde tout de même en coin un goût prononcé pour les mangas, films d'animation et jeux vidéos, que je dévorais étant enfant et ado. Dans un second temps, toutes mes inspirations majeures sont apparues durant mes études d'Art Appliqués avec l'histoire de l'Art ou du cinéma par exemple. J'étais plutôt hermétique et immature au tout début mais heureusement que j'ai eu de bons profs qui m'ont dérouillé ! L'ouverture d'esprit est une incontestable qualité ! L’apothéose a été la découverte de la communauté graphique francophone cafésalé (www.cfsl.net), une véritable mine d’or et de talents ! Ce ne serait pas mentir d'affirmer que j'y suis né ! Mais il y a aussi mon entourage proche, la boîte dans laquelle je travaille qui m'inspirent beaucoup !



Creajol : Professionnellement, quel est ton plus grand souhait ?

(Ohlàlà, cette interview est géniale ! Elle m'incite à méditer des questions réellement intéressantes !) Je le chuchotais en prélude : j'aime par dessus tout apprendre et expérimenter ; me remettre en cause en quasi-permanence ! Ma plus grande frayeur est donc une spécialisation à outrance !

A l'inverse, ça me plairait beaucoup de travailler sur plein de projets variés et originaux, pas forcément trop longs ni ambitieux . Je rêverais aussi de me diversifier, découvrir et/ou approfondir d'autres médiums de communication : la 3DLowPoly, le Motion Design, la programmation actionScript, la conception de sites internet interactifs, le concept Art, le chara-design, le scénario, le court-métrage, la photo, la peinture, la maquette, pourquoi pas des compositions musicales impulsives. . .

J'ai une myriade d'envies enfouies mais c'est très difficile (pour ne pas dire impossible) de s'”exhalter” avec un travail à plein temps à côté ! Mais je suis jeune, j'ai le temps de mûrir tout ça rien ne presse ! Je dois encore apprendre à gérer mon temps et mon énergie. . . quelques verrous et blocages à faire sauter quoi !



Creajol : Tu travailles beaucoup ?

Cela dépend aussi de ta notion de “travail”, si tu entends par là “exécuter une tâche contre rémunération” ou plutôt “se consacrer à son taff et son évolution personnelle qui n'en est pas moins une continuité”. Dans le graphisme c'est très ambigu, notre travail s'entremêle très souvent à notre passion ; il n'y a pas de rupture toujours évidente. Mais je suis tenté de répondre -oui-.

Entre mes journées de taff, les extras freelance et les projets persos, j'y consume 90 % de mon temps. Je me demande parfois si je n'ai pas une obsession maladive de progression. . . je veux apprendre et expérimenter toujours plus mais parfois je m'y use. J'ai essayé de me calmer dernièrement, de reprendre un rythme de sommeil plus convenable ! C'est le fléau de notre profession. . . l'imaginaire nous suit même jusqu'à la maison, avec toute la frustration qu'il peut y avoir : être envahit incessamment d'idées et de projets sans pour autant avoir ni le temps ni même les moyens de les exaucer ! Je n'arrive pas encore à gérer cette frustration.



Creajol : Un cadre de travail idéal c'est quoi ?

Cette question là virevolte très souvent dans ma tête ! J'ai déjà un peu creusé la question. Je pense que le cadre de travail idéal est dans un petit “atelier” confortable et décoré, à travailler en très petit comité avec quelques amis, sur une grappe de projets à court ou moyen termes (pas plus de quelques mois). . . riches et émulants au possible ! Une fenêtre avec vue sur le ciel, musique d'ambiance, un canapé et un petit frigo en options !^^ Un restaurant pas cher à côté. . . une masseuse. . . hum.



Creajol : Tu joues ? Qu'est-ce que ça t'apporte ?

Par période oui.
Je dévorais pas mal de jeux vidéos étant enfant et adolescent. . . très friand de RPGs (WildArms, Final Fantasy's, Star Ocean II) ou de jeux de stratégie (SimCity, Alerte Rouge, Age of Empires II) puis un peu de FPS (CounterStrike) et de MMORPG (DOFUS). En passant par Tomb Raider, Yoshi's Island, Metal Gear et compagnie ! x) Puis durant ma période étudiante, je n'ai plus du tout joué à quoi que ce soit, dépourvu de temps mais surtout de consoles quatre années durant ! Ce n'est que récemment que j'ai ressenti une sorte de vide. . . donc je me suis empressé d'acheter la PS3 pour décompresser et redécouvrir de nouvelles expériences de jeux. Ce fût un sacré choc de découvrir la puissance des consoles next Gen !

J'ai réalisé que les jeux vidéos m'apporte beaucoup : inspiration, évasion, repos, créativité. . . . . . mais mine de rien ma console prend vite la poussière ! Je joues assez peu ! Je dois être plutôt du genre gourmet !



Creajol : Qu'est-ce que tu attends d'un entretien d'embauche avec un candidat ?

Huhu, amusante question ! Je pense que j'attends à être séduit. . . par un charisme, une personnalité, un engouement, une motivation apparente, une fougue, un brin d'humour ? . . . mais finalement surtout par le dossier graphique : quel est son univers, ses thèmes et logiciels de prédilections, son potentiel graphique, créatif et technique . . j'ai envie d'être émerveillé ! Pour moi le CV n'est que consultatif, informatif et absolument pas décisif. . . (je connais une grappe d'autodidactes très doués). J'accorde tout de même une importance non négligeable à l'aspect humain, au caractère. En effet, le travail d'équipe, c'est avant-tout humain. Certains caractères peuvent être de véritables poisons et court-circuiter la motivation, la productivité des autres ou pire, l'ambiance de travail toute entière !

Walà.



Creajol : Romain Pergod nous a également fait l'honneur et le plaisir de participer à l'animation Cadavre-exquis #1, où vous pourrez retrouver deux de ses belles illustrations !

Source : http://forsun.eden.free.fr/blog/

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.